"Regarde moi, je te parle" : Quand les mots manquent, le corps parle

L'artiste s'exprime à l'aide de formes, de couleurs et de matières qui « parlent » à sa place. Au travers de ses créations il transmet et exprime ses émotions. L'image que l'on nous donne à voir fixe l'instant de la création, le ressenti du moment, comme le polaroid d'un singulier dialogue entre l'artiste et lui même et dont nous sommes les témoins. Et souvent, les juges, voire les interprètes. L'art-thérapie permet également une expression autre quand les mots viennent à manquer, pourtant l'art-thérapie n'est pas de l'art. Il n'y a là aucune envie de montrer, de faire voir ou faire valoir. L'art-thérapie est intimement intime. Elle est l'expression de la singularité de chacun dans un instant furtif où la vie psychique se permet une échappée belle. Dans cet instant suspendu le temps n'existe plus et TOUT devient Art.Le bout de papier posé là est le cerf-volant de l'enfance. Et il l'est, définitivement le temps d'une seconde. Le tissus de ma blouse est celui de la blouse de la sœur ou de l'enfant, le bouton ce précieux joyaux que l'on ne trouvait plus. Tout est poésie, si l'on veut bien regarder.Quand le cerveau s'embrouille, que les mots deviennent interchangeables et se recomposent, quand le monde devient incompréhensible et sans dessus dessous comment exprimer ses peines, ses peurs, ses joies, son histoire, sans frustration ? L'art-thérapie propose un espace où tout permet l'expression. Au détour d'un son, d'une matière, d'un assemblage de couleurs, ou même d'une attitude, d'un regard, d'un objet...(les supports sont infinis !) les gestes tant et tant répétés resurgissent et ravivent les souvenirs. Alors s'illuminent les regards éteints. Une étincelle pour entrer en contact, mais une porte qui s'ouvre et qui laisse voir la lumière de chacun et surtout une chance de pouvoir se rencontrer et communiquer. Le corps entier prend alors toute son importance en canalisant les expressions. Une lueur dans les yeux, un sourire, une main qui s'envole. Un signe, comme un appel.


« Hey ! Regarde moi, je te parle. Je te raconte mon histoire. »



Vidéo montage – Séances art-thérapeutiques en Ehpad – Aix en Provence.Morceaux choisis - Avec l'aimable (et assidue!) participation des résidents de l'unité protégée. Lydie « liliB » Jacquemus 2020



« L'artiste n'a pas peur d'enfermer son art et de le froisser pour passer de l'art à la thérapie. Elle nous livre un texte parlant pour une vidéo qui n'a pas besoin de mots. Quand à sa démarche purement artistique, la communion des hommes et de la nature reste au centre de sa problématique :

« Réapprendre à communiquer avec le monde qui nous entoure, simplement, semble une évidence. Si l'homme ne fait pas de place à la nature, la nature finira par ne plus faire de place à l'homme. Il sera alors aliéné à sa bulle, enfermé dans son univers aseptisé par peur de l'extérieur...Sous plastique...A distance. C'est ce que nous vivons depuis la crise sanitaire, et c'est encore plus strict pour les résidents des ehpad qui ne sont pas sortis depuis le début de la crise ! Communiquer reste donc essentiel, voire vital pour certains. Créer du lien par tous les moyens, verbal ou non. Les mots ne sont pas légion ! En communiquant différemment nous nous adaptons-nous à chaque-un et gommons la sensation d'isolement. En cultivant ces échanges singuliers une fenêtre reste ouverte sur l'extérieur et sur ce monde qui est encore totalement le leur. »

(Propos recueillis par CA – Août 2020)



© 2019 par Lydie Jacquemus. Créé avec Wix.com